MISSION en Casamance du 25 Septembre au 23 Octobre 2007 Chapitre 17

 mangrove.1196675711.jpg

 

Nous nous dirigeons donc vers Niomoune en traversant au sein des Îles Karone et Blisse le couvert végétal de la mangrove dans ce domaine d’eaux très salées, mangrove formée de palétuviers dont il existe de nombreuses espèces.

On retrouve ici avant tout les deux sortes de palétuviers:

– Rhizophora : arbre dont les frondaisons d’un vert profond peuvent atteindre huit mètres de hauteur; il borde les bolongs et se developpe surtout dans les sols de vase, remarquable par ses hautes racines aériennes ramifiées.

– l’Avicennia prédomine sur les sols plus sablonneux; de plus petite taille au feuillage plutôt gris avec ses pneumatophores verticales et ses racines en arceaux souvent colonisées par les huitres.

 mangrove-2.1196675736.jpg

 

Les racines ont bien sûr un rôle de fixation et de défense contre l’érosion mais avant tout de nutrition et de respiration en recueillant dans l’air ambiant les éléments nutritifs que la palétuvier ne peut trouver dans cette eau hypersalée. Elles sont aussi un abri pour des poissons ou des crabes…

Les mangroves constituent une réserve de bio masse considérable et un habitat propice au développement de nombreuses espèces animales. Les courants de marées permettent le transport des « propagules » :la graine qui a germé sur l’arbre parent est prête à s’enraciner dès qu’elle trouvera au terme de son voyage, au gré des flots, un sol accueillant…

 mangrove-3.1196675756.jpg

De nombreux oiseaux dont les martin-pêcheurs, au vol stationnaire impressionnant avant le plongeon vertical sur leur proie, vivent ainsi au bord des bolongs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *