DESSERTE DAKAR – ZIGUINCHOR en ferry

L’AGENCE DE PRESSE SÉNÉGALAISE nous fait part de cette excellente nouvelle quant à la desserte de la liaison DAKAR – ZIGUINCHOR EN FERRY…et quant à l’amélioration de la navigation au Sénégal.

http://www.aps.sn/articles.php?id_article=119728

Desserte Dakar-Ziguinchor : le navire Aguène mis en eau à Busan

2013-10-10 19:58:50 GMT

Dakar, 10 oct (APS) – Une mission du gouvernement sénégalais a procédé, le 12 septembre dernier à Busan, en Corée du Sud, à la mise en eau du navire Aguène en attendant son acheminement vers Dakar, annonce un communiqué reçu à l’APS.

Ce bateau est destiné à la desserte Dakar-Ziguinchor, tout comme Diambone, un autre navire dont la vocation est aussi de relier la capitale sénégalaise à la métropole du Sud. Aguène et Diambone sont des figures mythiques de la fraternité entre Diolas et Sérères.

Les deux embarcations ont été construites dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’infrastructures et d’équipements maritimes (MIEP 1), financé par la République de Corée, à travers le Fonds de développement économique (EDCF).

Outre Busan, la délégation, qui était partie ‘’s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de construction des deux navires’’, s’est aussi rendue à Séoul, la capitale coréenne.

Au cours de la mission, elle a rencontré les responsables de la K-Exim bank, du Consortium Samsung C&T-Dongil shipyard et de la Korean Register Engineering (KRE).

Le communiqué signale qu’elle a ‘’profité de la mission pour présenter à K-Exim bank, gestionnaire des fonds EDCF, la deuxième phase du MIEP, le MIEP2, projet prioritaire approuvé par le Chef de l’Etat’’.

La requête de financement de cette deuxième phase a ‘’été transmise par le gouvernement du Sénégal, à travers le ministère de l’Economie et des Finances, au gouvernement coréen, par l’intermédiaire de l’ambassadeur de la République de Corée au Sénégal’’.

Selon le communiqué, K-Exim Bank a ‘’affirmé sa disposition à la financer’’ la deuxième phase du MIEP.

Les composantes du MIEP2 sont l’acquisition d’une drague et de ses accessoires nautiques pour l’aménagement des voies navigables du Sénégal et la construction d’un dépôt de stockage d’hydrocarbures d’une capacité 20.000 m 3 à Ndakhonga, dans la région de Fatick.

La troisième composante est la construction d’un navire tanker de 5.000 m3 pour le transport maritime et fluvial des hydrocarbures.

Quant au MIEP1, il vise l’acquisition de deux navires Ro/Ro (voitures/passagers) d’une longueur de 74 mètres et d’une capacité de 210 passagers et 13 camions chacun et pouvant transporter un container de 20 pieds.

Le développement et la réhabilitation des infrastructures portuaires, la réalisation de deux lots de terminaux maritimes équipés à Foundiougne et à Ndakhonga, ainsi qu’un entrepôt et une salle d’attente dans chaque gare maritime sont aussi prévus.

En l’absence du ministre de la Pêche et des Affaires maritimes, empêché, la délégation a été dirigée par Abou Abel Thiam, porte-parole du président de la République, et président du Conseil de surveillance de l’ANAM.

Elle comprenait Diatourou Ndiaye, conseiller spécial du Premier ministre, Yérim Thioub, Directeur général de l’Agence nationale des Affaires maritimes (ANAM) et Maguèye Guèye, Directeur des transports maritimes et fluviaux et des ports à l’ANAM.

Le Consortium Samsung C&T-Dongil Shipyard est chargé de la construction des navires et des ouvrages portuaires.

La Korean Register Engineering (KRE), est, quant à elle, ‘’chargée du suivi et du contrôle technique des travaux, afin de garantir le respect des normes internationales requises en matière de construction navale et portuaire’’.

ASG/SAB

Présentation de notre association en date du 21 décembre dernier sur ce blog.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *