Mission ANIMA en Casamance

Une mission ANIMA vient de se terminer, pour trois de ses cinq volets d’intervention:

  • Volet échographique qui a permis la formation continue des sages-femmes utilisatrices (Marie-Désirée, Anaïs, Rose, Bana et Elisabeth), par les deux Michel ainsi que Inès qui revenait douze mois après sa première intervention. Le projet de formation à l’échographie des soignants a été initié, mais se révèle des plus difficile en raison du manque de connaissance de l’anatomie et des pathologies concernées.
    Le premier échographe a dû être ramené une seconde fois pour réparations après un usage sans doute un peu trop brutal. Restent donc actuellement deux échographes en parfait état de marche
  • Volet ophtalmologique par Dominique et Françoise, toutes deux ophtalmologistes en métropole et par Jules, technicien supérieur de santé à Diouloulou: le nouvel appareil que l’association vient d’acquérir a permis de tester l’acuité visuelle de tous les élèves des écoles élémentaires et de certains élèves des deux collèges sur les îles Petit Kassa et Karone. La lampe à fente transportable était disponible pour tous les cas nécessitant un examen ophtalmologique plus approfondie.
  • Volet de médecine scolaire pour Inès, Christine et moi-même en accompagnant la mission de nos amis italiens de Pavie que nous remercions pour leur accueil et pour le travail effectué en commun.
    Estelle et Boubacar, étudiants en médecine préparant leur thèse, accompagnaient cette mission et se sont parfaitement intégrés apportant leurs connaissances des pathologies locales et leur aide en tant qu’interprètes! Merci à eux pour leur disponibilité et gentillesse.
    Merci en particulier à Fulvio, président du CPAS.
  • Volet dentaire: Marcel, chirurgien-dentiste et Bernardin travaillent encore sur le cabinet mis en place à Nioumoune tant pour les soins que pour la confection de petites prothèses amovibles.
    Une explication, parfois tumultueuse, avec les responsables du village a permis de clarifier le fonctionnement de cette structure.
  • Enfin le volet d’accompagnement de la vie d’une sage-femme en brousse est en cours et débouchera sur un reportage photographique. Notre pharmacienne Christine a accepté de partager la vie d’Anaïs.
  • La pirogue « Kassoumaye » mise à notre disposition par « Marins sans Frontières » et gérée par Hyacinthe pour ANIMA nous permet des trajets rapides et sécurisés sur les îles de Basse Casamance.

    Nous reviendrons prochainement sur cette mission avec photos à l’appui et précisions concernant chacun des volets et remercions tout particulièrement Hyacinthe logisticien de notre association et tous les intervenants bénévoles qui ont pris en charge comme à l’accoutumée leurs frais de transports et de vie sur place: Dominique, Françoise, Inès, Christine, les deux Michel, Marcel ainsi que Bernardin détaché dé l’hôpital régional.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *